Wangari Maathai

Wangari Muta Maathai, kényane, biologiste, professeur d’anatomie en médecine vétérinaire, elle a reçu en 2004 le prix Nobel de la Paix pour ses actions efficaces, non-violentes, en faveur des forêts, de la démocratie, de défense des droits des femmes, etc.

Wangari Maathai a beaucoup contribué à

  • protéger des parcs publics et des forêts convoités par le dictateur Arap Moi
  • faire planter 47 millions d’arbres
  • faire libérer 52 jeunes injustement emprisonnés et torturés
  • obtenir des élections démocratiques qui ont permis de remplacer la dictature par la démocratie…

Elle a risqué et subi des coups, des procès, la prison, des menaces de mort, des campagnes de presse haineuses, en n’utilisant jamais la violence, comme le firent Gandhi, Martin Luther King, Nelson Mendela, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *